APS

Présentation du salon

APS met en relation les acteurs de la sécurité

APS (Alarmes Protection Securité) est l’événement dédié à la mise en relation des acteurs (offreurs, prescripteurs, acheteurs et utilisateurs), impliqués dans la mise en œuvre de solutions contre les actes de malveillance.

APS est le salon de la sûreté et de la sécurité et couvre les activités suivantes :

• Anti-terrorisme
• Assurance
• Câbles / énergie / éclairage
• Contrôle / formation / analyse du risque / gestion
• Détection (vol / intrusion) / alarme
• Identification / contrôle d'accès
• Médias / institutionnels
• Prestations de Services (télésécurité, gardiennage, transports sécurisés...)
• Protection du travail isolé
• Protection périmétrique
• Sécurité de l'information
• Sécurité mécanique, physique (équipements et véhicules blindés, serrures...)
• Télécommunications / transmissions / réseaux
• Vidéosurveillance

Zoom sur la Biométrie

Biométrie : les nouvelles tendances, du contrôle d'accès au passeport nouvelle génération

 

Technique servant à identifier les personnes en mesurant leurs caractéristiques physiques, comme les empreintes digitales, la forme du visage ou des mains, la biométrie révèle de nouvelles tendances dans notre quotidien en multipliant ses domaines d'applications : entreprises, aéroports, banques, centres d'examens… et pourrait même s'introduire chez le particulier.

» Lire la suite

Zoom sur la vidéoprotection urbaine

La nouvelle ère de la Vidéoprotection Urbaine




La vidéosurveillance est utilisée comme un outil d’assistance à des procédures permettant une prise en charge des disfonctionnements urbains dont la délinquance est une des composantes. À elle seule, elle ne protège pas. En effet, la vidéo permet de remonter des informations mais c'est la stratégie de réponse globale dont l’aspect humain est un facteur prépondérant qui va permettre une protection réelle.

» Lire la suite

Zoom sur la Géolocalisation

La géolocalisation : un système de traçage intelligent pour renforcer la sécurité



La géolocalisation englobe une très large palette de solutions. Elle sert à obtenir et à transmettre la position géographique d’une personne ou d’une ressource. Certaines de ces applications sont déjà très répandues dans les transactions de la vie courante : cartes bancaires, titres de transports, traçabilité de marchandises.

» Lire la suite

Zoom sur les métiers de la sécurité

Métiers de la Sécurité : 100 000 nouveaux postes prévus d'ici 2015



En réponse à un besoin grandissant des entreprises et des collectivités en matière de protection et de prévention des risques, le secteur de la sécurité privée diversifie son champ d’actions et améliore la technicité de ces métiers. Il comprend en effet un large éventail d’activités, de services et/ou de dispositifs, destinés à la protection des biens, des renseignements et des personnes.

» Lire la suite

Zoom sur la Mobilité professionnelle

Mobilité professionnelle : renforcer la sécurité, un nouvel enjeu pour les entreprises en temps de crise


La mobilité professionnelle devient source de nouveaux risques. Dans un contexte d'internationalisation des grands groupes, il ressort que la question de la mobilité est leur préoccupation majeure. Par mobilité, il faut entendre à la fois la sécurité des expatriés, la sécurité des projets internationaux, la sécurisation des joint-ventures ou encore la prévention contre le terrorisme notamment face à la montée des risques de violence, guerre civile ou terrorisme amplifiée dans certains pays (Chine, Irak, Indonésie, Nigéria, Iran, par exemple).

» Lire la suite

Zoom sur les vols sur chantier

Vols sur chantiers, la profession du bâtiment se mobilise contre les effractions et la disparition de matériels

Le vol sur les chantiers est une menace multiple et permanente pour l'économie des entreprises et la sécurité des chantiers. Le vol pénalise l'ensemble du secteur du bâtiment et des travaux publics. Les vols d'outillage, d'engins de chantier et de métaux représentent chaque année un coût considérable. Une étude menée fin 2008 par la Fédération Française du Bâtiment (FFB) le chiffrait à plus d'1 milliard d'euros.